Voiture volante, cargo souterrain

21.10.2021
10 l 2021
  • Editorial

Dans les années 1980, les voitures volantes inondaient les écrans de cinémas. En 2021, le Parlement a voté l’entrée en matière sur le projet de transport de cargo souterrain dans l’optique de creuser un réseau de tunnels de 500 kilomètres à travers la Suisse. Depuis mai 2021, le parc automobile rechargeable représente presque 20% de l’ensemble des voitures qui circulent sur notre territoire et la pratique du e-bike continue sa progression partout en Suisse. Le futur est à notre porte: non pas parce que nous pourrons bientôt nous déplacer en voiture volante, mais parce que les formes de mobilité sont en pleine évolution. Ces changements se répercutent sur les communes qui sont, pour de nombreuses formes de mobilité, chargées de la mise en œuvre de nouvelles obligations ou de conditions-cadres permettant des déplacements plus respectueux de l’environnement. Dans cette édition, nous vous proposons un panorama des objets politiques actuellement en discussion à Berne accompagné des principaux défis que ces nouvelles politiques publiques posent aux communes.

Le transport continue à se placer largement en tête des émissions de CO2 sur le territoire suisse avec 30% des émissions totales. De nombreux programmes voient le jour pour diminuer l’impact de la mobilité sur le climat, mais également sur la qualité de vie des habitants des communes suisses. A travers cette édition, nous allons nous pencher sur des solutions innovantes qui ont germé au niveau communal. La success story du programme Pedibus en Suisse romande, ou son équivalent «walk to school» alémanique, le lancement d’un programme incitatif pour favoriser la mobilité multimodale ou encore les nouvelles liaisons de train de nuit sont au sommaire de cette édition.

Le chauffage des bâtiments est également gourmand en énergie fossile. Des solutions existent pour réduire cette empreinte écologique. Le deuxième point fort de ce magazine se penchera sur le chauffage renouvelable avec ses réseaux de chaleur.

Alors, en attendant les voitures volantes (électriques), je vous souhaite une bonne lecture!

Manon Roethlisberger
Responsable de projets ACS