Promotion et reconnaissance du travail de milice: L’Association des Communes Suisses (ACS) et l’Association suisse des cadres (ASC) ont conclu un partenariat pour valider les compétences de conduite des membres des exécutifs communaux.

Un précieux sésame pour valider les compétences des élus locaux

17.09.2021
9 l 2021
  • La Commune

L’Association des Communes Suisses (ACS) et l’Association suisse des cadres (ASC) ont conclu un partenariat pour reconnaître les compétences de conduite des membres des exécutifs communaux. À ce jour, près de 250 personnes ont été certifiées.

Le travail de milicien est parfois ingrat. Du moins, il n’est souvent pas reconnu comme il se doit par le secteur privé. Après avoir été au service de sa commune pendant une voire plusieurs législatures, il est difficile pour un élu de valider ses compétences en matière de leadership et de gestion de projet auprès de son employeur. Fort de ce constat, l’Association des Communes Suisses (ACS) et l’Association suisse des cadres (ASC) ont conclu un partenariat en 2019, année qui avait été déclarée «Année du travail de milice» par l’ACS. Grâce à un certificat, il est désormais possible d’obtenir une meilleure reconnaissance du travail accompli par les membres d’un exécutif communal. Depuis 2015, l’ASC délivre des certificats pour valoriser les compétences des élus romands. Aujourd’hui, le certificat est délivré en partenariat avec l’Association des Communes Suisses. Près de 250 personnes peuvent se targuer d’avoir obtenu cette attestation.

Des tâches toujours plus complexes

«Le rôle de municipal a longtemps bénéficié du respect naturel que l’on accordait aux autorités, estime Jean-Christophe Schwaab, vice-syndic de la Commune de Bourg-en-Lavaux (VD). Aujourd’hui, cette fonction a perdu son prestige alors que les tâches se sont complexifiées. » Vieux briscard de la politique fédérale, l’ancien conseiller national est aujourd’hui chargé du dicastère des infrastructures et de la mobilité de sa commune. «Lorsque j’étais parlementaire, je déposais des motions, mais je ne m’occupais pas de leur mise en œuvre, se souvient le Vaudois. Désormais, je dois gérer l’eau potable et travailler au sein d’un collège.»

Âgé de 41 ans, Jean-Christophe Schwaab se trouve à mi-parcours de sa carrière professionnelle et ne restera pas toute sa vie à l’exécutif. «Ce certificat est utile pour rester employable à l’avenir, souligne l’édile. Le marché du travail est difficile et les entreprises recherchent des personnes de plus en plus compétentes dans un domaine spécifique. Par ailleurs, beaucoup de multinationales installées en Suisse ne connaissent pas notre système de milice. Cette attestation permet de combler ce manque.»

Un tremplin professionnel

Membre de l’exécutif de la Commune de La Tour-de-Trême (FR) de 2003 à 2005 et de celui de Bulle de fin 2006 à avril 2016, Sylvie Magne a bénéficié dès 2018 d’une promotion interne suite, entre autres, à l’obtention d’une double certification de l’ASC, validant une dizaine de compétences, notamment en matière de management, leadership et communication. «Passer d’un exécutif d’une commune de 3300 habitants à celui de la deuxième ville du canton m’a permis d’apprécier des modes de fonctionnement différents, liés à la taille des deux communes et d’acquérir deux expériences bien distinctes», évoque l’assistante de direction, formée également en gestion du personnel, qui travaille à l’État de Fribourg. Sylvie Magne considère que son expérience d’élue lui a énormément apporté. «C’est un cursus complet, une véritable école de la vie; je trouvais important de pouvoir valoriser toutes ces années passées au service de la collectivité. Lorsque j’ai découvert l’offre de l’ASC, je n’ai pas hésité à entreprendre les démarches nécessaires à l’obtention de ces titres. » Issue de la première volée des certifiés, elle admet toutefois qu’il a été nécessaire d’informer sur cette certification, alors encore méconnue de certains employeurs et aussi du public ; ce qui est moins le cas aujourd’hui.

Une véritable réflexion

Les personnes qui souhaitent être certifiées doivent d’abord déposer un dossier de candidature auprès des deux associations. Celui-ci sera ensuite évalué par des experts. Président de la Commune de Matzendorf (SO), Marcel Allemann est aussi directeur des ventes chez le groupe Bell (Foodservice / Industrie). En matière de leadership, l’homme bénéficie déjà d’une large expérience professionnelle puisqu’il a été commandant à l’armée. Toutefois, le dépôt de sa candidature ainsi que l’entretien avec l’expert lui ont permis de faire un véritable travail d’introspection par rapport à sa fonction d’élu. «L’expert a notamment reconnu mes compétences en matière de conduite de séance, d’analyse et de gestion des finances, confie le Soleurois. D’un point de vue plus personnel, j’ai aussi réfléchi à ce que j’avais accompli pour ma commune et ce que je pouvais encore améliorer. L’obtention de mon certificat m’a donné la motivation pour m’engager pour une troisième législature.»

Tout un exécutif au diapason

Syndic de la Commune de Broc, Claude Cretton a encouragé l’ensemble de ses collègues à passer le certificat, lors de la précédente législature. «En tant que syndic, je me devais de donner l’exemple, même si ma carrière est derrière moi et que je suis à la retraite», confie le Fribourgeois. Toutefois, le syndic considère qu’il est important que chaque municipal entreprenne cette démarche de manière individuelle. Qui dit nouvelle législature, dit nouveaux élus. L’homme à la tête de la Commune de Broc encouragera ses collègues à passer le certificat à la fin de leur mandat politique.

Dix compétences clés reconnues

Toutes les informations utiles pour l’obtention de la certification des compétences de conduite des membres d’exécutifs communaux se trouvent sous www.cadres.ch/conseilcommunal. Après avoir rempli le formulaire d’inscription, les candidats doivent effectuer une auto-évaluation et rassembler l’ensemble des documents pour justifier leurs compétences. Le dossier est ensuite évalué par un expert lors d’un entretien d’évaluation. Le certificat couvre dix compétences comme le leadership, la gestion du personnel et l’esprit de synthèse.

Informations: