Le projet de revalorisation écologique et paysagère de la châtaigneraie de Saint-Gingolph (VS), porté par la bourgeoisie et la commune, a pu compter sur le soutien de la Station ornithologique suisse dans le cadre du programme «un nouvel essor pour l’avifaune».

Un nouvel essor pour l’avifaune dans les communes

17.09.2021
9 l 2021
  • Enérgie et environnement

La Station ornithologique suisse lance le projet-cadre «Un nouvel essor pour l’avifaune», qui vise à réaliser des mesures de revalorisation écologique à travers tout le pays. Elle cherche maintenant des partenaires, notamment aussi dans les communes.

Les rapports alarmants sur l’état de la biodiversité se succèdent, la Suisse n’échappant pas à cette tendance globale. 40% des espèces d’oiseaux nicheurs dans notre pays sont menacées, principalement car la quantité et la qualité des habitats favorables ne suffisent pas. En parallèle, nous oublions parfois que la biodiversité est essentielle à notre subsistance et à notre bien-être, en nous fournissant de nombreux services indispensables (p.ex. pollinisation, régulation du climat, contrôle de l’érosion, épuration de l’eau et de l’air). Le constat est sans appel : il faut agir rapidement pour inverser la tendance, pour la nature, mais aussi pour nous-mêmes et surtout pour les générations futures.

C’est dans ce contexte que la Station ornithologique suisse a lancé le projet-cadre « Un nouvel essor pour l’avifaune », qui vise à réaliser des mesures de revalorisation écologique à travers tout le pays, en faveur des oiseaux et de la biodiversité en général. Nous dépendons pour ce faire de partenaires qui possèdent du terrain ou décident de son utilisation sur le long terme. Les communes suisses apparaissent donc comme un partenaire clé, qui a, de surcroît, un rôle de modèle à jouer. Espaces verts entretenus en harmonie avec la nature, châtaigneraie dans la forêt bourgeoisiale, terrains agricoles communaux favorisant la biodiversité : la qualité de vie de la faune et la flore mais aussi des citoyens augmenterait assurément si chaque commune disposait de tels biotopes, mis en réseau. En outre, l’actualité récente nous a montré à quel point des espaces de détente proches de l’état naturel et facilement accessibles sont primordiaux.

La Station ornithologique cherche des partenariats pour des projets de tout type, qu’ils soient au stade d’idée ou relativement avancés. Nous souhaitons partager notre savoir-faire et fournissons le soutien technique ou financier nécessaire pour la réalisation de projets. Afin de maximiser l’efficacité des mesures mises en place, deux conditions principales sont toutefois à remplir : la surface sur laquelle les aménagements sont prévus doit couvrir au moins 3 ha et elle est garantie sur le long terme (au minimum 5 ans).

Arnaud Barras und Petra Horch
Station ornithologique suisse

Pour de plus amples informations:

Un formulaire de contact est disponible sur www.vogelwarte.ch/nouvelessor. Nous nous réjouissons de découvrir vos projets pour contribuer ensemble à un nouvel essor pour l’avifaune !