La Commune de Lichtensteig (SG) dans la vallée du Toggenburg se concentre systématiquement sur les ressources des personnes âgées.

Les personnes âgées, acteurs de la promotion de la santé

18.06.2021
6 l 2021
  • Santé

Aujourd’hui, la promotion de la santé ne se fait pas seulement pour, mais avec les personnes âgées. La petite ville de Lichtensteig (SG) montre comment cela peut être réalisé.

Saviez-vous que les personnes âgées de 65 à 84 ans apportaient de l’aide informelle deux fois plus souvent qu’elles n’en recevaient? Ou que les 65 à 74 ans faisaient plus de bénévolat que tous les autres groupes d’âge*? Les personnes âgées apportent une contribution essentielle à la société à bien des égards: en soutenant leurs connaissances et leurs voisins, en s’occupant de leurs proches, en jouant un rôle de mentor pour les jeunes ou en contribuant à l’économie en tant que travailleurs et consommateurs.

Les personnes âgées, partenaires de mise en œuvre des communes

Les personnes âgées sont également des partenaires indispensables des communes dans la promotion de la santé des personnes âgées. Elles complètent ainsi le large éventail de partenaires qui aident les responsables des communes à élaborer et à mettre en œuvre un plan d’action pour un vieillissement en bonne santé: traditionnellement, il s’agit des services sociaux et de santé des communes et des cantons, des ONG et des professions médicales. En de nombreux endroits aujourd’hui, les personnes âgées participent elles aussi activement aux programmes de promotion de la santé. Elles mettent leurs compétences et leur expérience au service de la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de la promotion de la santé des personnes âgées. Faire participer activement les personnes âgées permet notamment d’augmenter l’efficacité, l’équité des chances et la légitimité des offres. Une promotion efficace et attrayante de la santé est orientée simultanément sur les besoins objectifs d’un point de vue spécialisé (données et expertise) et sur les besoins subjectifs du groupe cible (souhaits et préférences). Les offres sont d’autant plus utilisées et ont d’autant plus d’impact qu’elles sont axées sur les besoins du groupe cible et attrayantes pour celui-ci. Qui mieux que les personnes âgées elles-mêmes peut savoir où se situent leurs besoins et ce qui leur plaît? Les personnes âgées sont un groupe cible extrêmement hétérogène. Elles n’ont pas toutes les mêmes besoins ni les mêmes possibilités d’avoir un mode de vie qui promeut la santé. La participation des personnes âgées permet d’aligner les offres sur leur univers de vie et de promouvoir ainsi l’égalité des chances. Les personnes âgées sont également des multiplicateur-trice-s important-e-s dans la mise en œuvre, car en tant que pairs, elles ont un accès privilégié aux personnes dites vulnérables. Enfin, les offres peuvent être mieux justifiées auprès des acteurs politiques et de la population si elles sont non seulement rentables, mais si elles soutiennent également les groupes cibles dans ce qui est important pour eux.

Un exemple de bonne pratique

La Commune de Lichtensteig (SG) dans la vallée du Toggenburg se concentre systématiquement sur les ressources des personnes âgées et crée ainsi un changement de paradigme par rapport à l’image orientée sur les déficits, qui prévaut couramment sur la vieillesse. Cela commence au niveau stratégique, où la participation est ancrée en tant que principe central d’action dans la stratégie globale de la commune. Sur cette base, les personnes âgées travaillent sur un pied d’égalité avec les prestataires de services et les professionnels et bénéficient de plus d’appréciation et «d’empowerment». Dans la pratique, diverses formes de participation ont fait leurs preuves:

· La ville organise des événements participatifs et fournit à cet effet des salles et des services de restauration.

· Les besoins ont été recensés lors de plusieurs conférences sur l’avenir et de réunions avec la population (60 ans et plus). Parallèlement, la mise en réseau avec la population âgée de la municipalité a été encouragée.

· Sur cette base, les acteurs professionnels et les personnes âgées développent ensemble des offres concrètes.·     Les prestataires et les personnes âgées se rencontrent régulièrement au sein du réseau communal «Netzwerk 60+ Lichtensteig» (réseau 60+) pour coordonner les offres destinées aux personnes âgées (voir aussi: réseaux communaux d’activité physique et de rencontres).

· Avec la coopérative «Zeitgut-Toggenburg», la petite ville promeut l’aide entre voisins en mettant en contact les personnes proposant des services et celles qui en bénéficient.

L’exemple de Lichtensteig montre que la participation ne se limite pas à la consultation et au concours des personnes âgées, mais englobe également leur organisation autonome. Afin de permettre aux personnes sans expérience de projet de participer elles aussi, des professionnels accompagnent les nouveaux projets dans leurs débuts. Au fil du temps, les participants s’organisent eux-mêmes dans leurs projets, comme c’est le cas pour le repas de midi que des seniors partagent, chaque fois avec une contribution thématique. Des groupes de travail ont été ainsi créés pour trois projets prioritaires, avec une personne âgée par groupe faisant la liaison avec la commune.  

Nouveau support de travail pour les communes

Dans une nouvelle brochure, les acteurs communaux trouveront des réponses aux questions suivantes: Quel est l’intérêt de la promotion de la santé des personnes âgées pour ces dernières et pour les communes? Que peuvent faire les communes? Comment certaines communes mettent-elles concrètement en œuvre la promotion de la santé des personnes âgées?

La brochure présente des arguments qui présentent les avantages de la promotion de la santé des personnes âgées. Quatre domaines d’action fournissent un cadre systématique pour la planification et le développement de la promotion de la santé des personnes âgées.

Le contenu a été élaboré en collaboration avec des représentants de la commune.

La brochure s’appelle «La promotion de la santé des personnes âgées, de réels bénéfices! Arguments et champs d’action pour les villes et communes» et peut être consultée à partir de septembre à l’adresse http://www.promotionsante.ch/bases/publications/sante-des-personnes-agees.

Dominik Weber
Promotion santé suisse
Responsable de Projets Programmes

Informations:

 «Utilisez les ressources des groupes cibles! Les jeunes seniors surtout ont le désir et le temps d’utiliser leurs connaissances et leur expérience pour la communauté. Il suffit de créer les opportunités de participation appropriées.»

Mathias Müller, président de la commune de Lichtensteig (SG)