L’ACS s’engage pour des communes sûres

22.11.2021
11 l 2021
  • Editorial

Les communes sont en première ligne dans les situations de crise et d’urgence. Les secours doivent être organisés rapidement, ce qui nécessite des procédures bien rodées et des responsabilités claires – en bref, une gestion de crise efficace. Le KRISENKOMPASS® est un outil spécifiquement adapté aux besoins des autorités communales, développé par des cellules de crise communales pour aider les responsables à prendre des décisions rapidement et avec compétence. Ce compas de crise, pour l’instant disponible en allemand, est actuellement testé par la commune-pilote d’Elgg (ZH) et soutenu par l’Association des Communes Suisses (ACS). Ce partenariat illustre l’engagement pris par l’ACS dans le domaine important qu’est la sécurité. L’ACS avait d’ailleurs également fait preuve d’engagement en ce qui concerne la prévention des cyberrisques, avant que les événements ne touchent les communes vaudoises de Rolle et de Montreux. Le partenaire de l’ACS, l’Association pour le label «cyber-safe», offre aux petites et moyennes communes la possibilité de mettre leur informatique à l’épreuve. Six communes sont passées par le processus de labellisation, une cinquantaine de communes sont en cours de processus, et 30 autres ont manifesté leur intérêt pour le label. Avec Bussigny (VD) et Münchwilen (AG), nous présentons dans ce numéro deux communes «cyber-sûres». Avec le Centre national pour la cybersécurité (NCSC) et le Réseau national de sécurité (RNS), l’ACS examine actuellement comment sensibiliser encore davantage les communes et leur offrir de l’aide. Les autorités doivent souvent trouver un équilibre entre les différentes exigences de la population, comme le besoin d’un éclairage nocturne et la limitation de la lumière indésirable pour protéger l’environnement. L’ACS est également impliquée dans ce dossier: vous trouverez le résultat sous la forme d’un dépliant joint à ce numéro.

Denise Lachat
Rédactrice en chef «Commune Suisse»