«La musique rend heureux – faire de la musique encore plus.»

La formation musicale au service de l’intégration

17.09.2021
9 l 2021
  • Politique sociale

L’éducation culturelle contribue beaucoup à la construction identitaire des enfants et adolescents issus de la migration. Dans ce domaine, les écoles de musique jouent un rôle important.

 

On sait depuis longtemps que la pratique musicale joue un rôle important dans le processus d’intégration des enfants et des jeunes issus de la migration.  Les quelque 400 écoles de musique publiques de Suisse, portent une responsabilité particulière envers les groupes de population à faible niveau d’instruction et culturellement défavorisés, dont elles doivent aussi encourager l’accès à la formation musicale.

 

Un groupe de travail mis en place par l’Association suisse des écoles de musique (ASEM), constitué de professeurs de musique et de spécialistes du domaine de l’intégration, a élaboré des bases théoriques et des recommandations pratiques à l’intention des écoles de musique dans un guide intitulé La formation musicale au service de l’intégration. Le travail d’intégration y est résumé par les trois notions clés informer, intégrer et soutenir, qui sont présentées comme une tâche commune des écoles de musique, de l’école obligatoire et des services de l’intégration. La partie pratique aborde les offres et leurs contenus ainsi que les mesures des écoles de musique en faveur de l’intégration des enfants et des jeunes, et présente également les facteurs de succès et des recommandations concrètes. Le guide rappelle en particulier que l’objectif de la formation musicale dans les écoles de musique suisses est d’initier tous les enfants et tous les jeunes de notre pays à la pratique active de la musique. Conformément au principe de l’égalité des chances et de l’accès à tous, les enfants et les jeunes issus de la migration doivent pouvoir participer à la vie sociale et culturelle au même titre que leurs homologues suisses. Cette exigence découle de l’article constitutionnel 67a sur la formation musicale. La série de mesures en faveur de l’intégration par la formation musicale proposées par l’Association suisse des écoles de musique fournissent une aide pour ce rapprocher de cet objectif.  

 

La musique est un bienfait. Pratiquer la musique: un pur bonheur

En prolongement du guide, l’ASEM a développé une carte d’information (cf. annexe) visant à associer à ce travail de sensibilisation les services sociaux des communes et des villes, les services de consultation pour migrantes et migrants de même que des partenaires comme l’école obligatoire, qui pourront ainsi attirer l’attention des enfants et des jeunes de manière ciblée sur les offres des écoles de musique suisses. La carte sert de porte d’entrée et renvoie via un code QR ou une URL à une sous-page du site de l’ASEM. Sur celle-ci se trouvent des informations dans différentes langues qui proposent des aides pour accéder à la formation musicale dans une école de musique, et encouragent à prendre contact avec une école de musique de la région.

 

Andreas Weidmann
Communication ASEM

Information: