De New York à votre commune

17.08.2021
7/8 l 2021
  • Editorial

Comment relever le défi de la durabilité

Les dernières semaines ont été marquées par des événements contrastés: un rejet de la Loi CO2, des torrents de boue ou des grêlons de la taille de balles de golf qui immobilisent circulation et transports et causant de larges dégâts matériels. La Suisse rouvre aussi en étape ses commerces, lieux de vie et manifestations. Mais les conséquence sociales et économiques de la crise sanitaire se font ressentir. Des événements distincts mais intimement liés, car ils forment les trois piliers de la durabilité: environnement, économie et social. Une notion abstraite mais qui fait son bonhomme de chemin au niveau politique. Car c’est également ces dernières semaines que le Conseil fédéral a adopté la Stratégie pour le développement durable 2030.

Alors: tandis que le niveau fédéral se dote d’un plan d’action en déclinant les objectifs de développement durable onusien (New York 2015) au niveau national, que presque l’ensemble des cantons disposent d’un service plus ou moins récent chargé des questions de durabilités, les communes s’organisent quant à elles collectivement et mettent en place des programmes locaux ambitieux. Mais la durabilité reste parfois difficile à aborder, car elle est intrinsèquement transversale et n’est que peu compatible avec une administration fonctionnant en silos. Mais le jeu en vaut la chandelle, car cette démarche permet de mettre en place des programmes ayant des impacts positifs tant au niveau environnemental, économique que social. Et c’est bien là la plus-value de objectifs de développement durable. Alors, par où commencer, pourquoi et avec quels moyens: c’est précisément ces pistes que nous vous présenterons dans cette édition estivale.

Manon Röthlisberger
Responsable de projets ACS