Guichet virtuel: avec l’installation de bornes interactives au cœur de son administration communale, la Municipalité de Porrentruy veut faciliter l’accès de sa population aux services en ligne.

Cyberadministration: Porrentruy se digitalise

19.04.2021
4 l 2021
  • La Commune

Porrentruy entame sa mue digitale en se dotant de bornes interactives pour faciliter l’accès de sa population à un guichet virtuel.

La Municipalité de Porrentruy amorce ce printemps le début de sa transformation digitale avec l’installation de bornes interactives au cœur de son administration communale. Un projet-pilote que d’autres communes du Canton du Jura observeront avec attention. Des bornes avec écran tactile devraient accompagner les citoyennes et citoyens dans l’utilisation des services en ligne. Ici pour régler des questions fiscales ou là remplir des formulaires administratifs. Alors que la loi fédérale sur l’utilisation des moyens électroniques pour l’exécution des tâches des autorités a été mise en consultation jusqu’à fin mars, plusieurs communes jurassiennes souhaitent s’accrocher au train en marche en réduisant la fracture numérique.  

Le Canton du Jura, à l’initiative du projet-pilote mené ces jours à Porrentruy, identifie cette fracture comme un enjeu majeur de notre société. En outre, il fait déjà partie des administrations innovantes du pays en matière de cyberadministration. Entre autres grâce à son Guichet virtuel mis à disposition de plusieurs cantons au-travers de l’association iGovPortal.ch.

Un tiers déconnecté

Le maire de Porrentruy Gabriel Voirol estime «entre 30 et 40%» le nombre de personnes toujours peu à l’aise dans sa commune avec les nouveaux outils numériques. Voire rétives. Un tiers de citoyennes et citoyens qu’il convient de ne plus laisser sur le bas-côté de la route. «C’est un projet très simple avec un accès facile. Un local a été aménagé dans les bureaux de la Municipalité pour offrir une première initiation devant cette borne à toute personne désirant se faire accompagner à l’abri des regards. Au surplus, nous allons contacter des associations en lien avec les aînés-es pour que des cours leur soient proposés». Dans l’air du temps, cette mue devrait «simplifier la vie des gens» confrontés, selon lui, aux méandres de l’administration et ne sachant parfois plus si des prestations sont plutôt du ressort communal, cantonal ou fédéral. Les promoteurs du projet parlent déjà d’instaurer au fil du temps «un point de contact unique».

David De Groote, responsable des projets d’administration en ligne au sein du Service informatique du Canton du Jura, réfléchit depuis plusieurs mois à ces questions d’interconnexion facilitée. Il précise qu’une borne «a déjà été mise en place depuis septembre à Delémont, à la section des bourses et prêts d’études». Mais si le canton du Jura incite les communes à effectuer leur mue, l’impulsion en revient aussi à l’entreprise américaine d’informatique et de collaboration sécurisée Cisco, qui promeut en Suisse son programme «Digital Acceleration» pour réduire la fracture numérique tout en proposant un accompagnement de proximité dans l’utilisation des services en ligne.

«Cisco s’engage financièrement en fournissant notamment l’appareillage à la Municipalité de Porrentruy, un projet pour lequel le canton n’a déboursé que quelques milliers de francs jusqu’ici», assure M. De Groote. Des discussions ont aussi eu lieu sur la protection des données. Que deviendront-elles une fois entrées dans la borne ? «Dès la recherche terminée, l’utilisatrice ou l’utilisateur se déconnecte au bas de l’écran de la borne, ce qui réinitialise le système. Aucune donnée n’est conservée ni par les autorités ni par le fournisseur de la borne Cisco».

«C’est un projet très simple avec un accès facile. Un local a été aménagé dans les bureaux de la Municipalité pour offrir une première initiation devant cette borne à toute personne désirant se faire accompagner à l’abri des regards.»

Gabriel Voirol, maire de Porrentruy (JU)

Comme dans un aéroport  

David De Groote cite l’exemple de l’évolution des guichets des compagnies aériennes pour bien montrer dans quelle direction cette accélération devrait mener demain. «A l’aéroport, il y avait au départ des guichets. Puis, des bornes interactives ont été installées avec des hôtesses pour guider les voyageurs dans l’enregistrement de leurs données. Les hôtesses ont ensuite disparu, et finalement les bornes. Et tout le monde utilise désormais son Smartphone de manière autonome et simple», résume-t-il. Qu’adviendra-t-il aussi du personnel chargé de répondre aujourd’hui derrière des guichets bien physiques aux doléances de la population ? Le maire de Porrentruy Gabriel Voirol se réjouit de pouvoir l’occuper à d’autres tâches. «Nous manquons déjà de collaborateurs. Nous n’allons licencier personne avec l’introduction de ces bornes, d’autant que notre personnel est polyvalent».

Mais gérer au quotidien des documents administratifs est une autre paire de manches que d’enregistrer des données de vols.  «Le processus de mise en place est en effet plus long. Nous souhaiterions qu’en cliquant sur le bouton d’un service en particulier, les administrés-es d’une commune puissent avoir directement accès via cette borne, par audio ou vidéoconférence, à une personne ou un service compétent», poursuit David De Groote. Un raccourci utile pour les habitantes et habitants d’une commune devant s’adresser à un service situé dans une autre localité du canton. Un clic leur éviterait de se déplacer. Mais une bonne application du système est aussi dépendante d’une infrastructure adéquate pour héberger les bornes. Eviter par exemple trop d’écho dans la pièce où celles-ci se trouvent. «Le lieu doit être insonorisé pour assurer toute confidentialité lors des discussions par vidéoconférence». Quant au coût d’une telle borne interactive, David De Groote évoque quelques milliers de francs, «le prix d’un bon ordinateur».

Projet inclusif

L’approche d’un partenariat public-privé a été privilégiée pour mener à bien ce projet-pilote entre le canton du Jura et l’entreprise Cisco, cette dernière investissant déjà dans des projets innovants liés à la digitalisation des administrations publiques en Suisse. «Ce type de réalisation s’inscrit parfaitement dans l’esprit de notre initiative suisse Country Digital Acceleration, qui consiste à co-investir dans des projets qui permettent de créer de la valeur pour le pays, son économie et ses citoyens, en se focalisant sur la digitalisation de services e-gouvernement et la stimulation du développement économique régional», souligne Joel Curado, Country Digitization Acceleration Leader – Digital Village chez Cisco. Si le projet mené à Porrentruy fait ses preuves, d’autres bornes pourraient être aménagées dans d’autres services de l’administration jurassienne ainsi que dans d’autres communes du canton.

«Trop petites, certaines communes ne possèdent déjà pas ou plus de permanence», constate de son côté Spyros Papadimitriou, lequel assure la gestion et la coordination du projet-pilote mené à Porrentruy. Selon lui, les communes de Courgenay et de Haute-Sorne seraient déjà intéressées à suivre le processus en marche. Et il est même question de placer à l’avenir des bornes interactives non seulement au cœur des administrations, mais aussi dans des entreprises et d’autres lieux de vie dans les communes.