Le graphique (seulement disponible en allemand) montre le hit-parade des sujets les plus importants en 2021. Le cadre de vie est en tête des considérations.

Ce qui compte pour la population dans une année marquée par le coronavirus

17.09.2021
9 l 2021
  • La Commune

Les résultats de l’enquête menée en 2021 auprès des habitants de la Suisse* montrent que ces derniers accordent une importance croissante à leur cadre de vie. Par ailleurs, leurs attentes s’accroissent encore envers les administrations afin que celles-ci continuent à progresser sur la voie du numérique.

Printemps 2021: M. et Mme Suisse sont très satisfaits de leur lieu de domicile (78 points sur 100), quoiqu’un peu moins que l’année précédente (-3 points). D’une façon générale, leur état d’esprit est un peu maussade, car le coronavirus fait déjà rage depuis un an. Pour échapper à la liste de quarantaine de l’OFSP, ils redécouvrent les promenades autour de chez eux ou les excursions à vélo dans la région. En profitant mieux de leur environnement immédiat, les Suisses attendent également davantage de leur cadre de vie ou de l’atmosphère de leur lieu de domicile – ce qui soumet celui-ci à un véritable test de résistance. Il n’est donc pas étonnant que les 1616 personnes interrogées évaluent dans l’ensemble d’une manière plus critique que les années précédentes le cadre de vie que cette étude passe au crible (72 points sur 100 / -4 points par rapport à l’an dernier).

La pandémie a renforcé le désir de vivre dans un cadre agréable: le secteur du bricolage en donne un exemple flagrant. Malgré les fermetures initiales des points de vente, leurs représentants ont tous terminé l’année passée sur des chiffres d’affaires record. Il en va d’ailleurs de même pour le créneau de l’électronique grand public.

La population attend plus de numérique de la part de leur commune

Par ailleurs, le télétravail, considéré jusqu’alors comme un privilège, s’est transformé en obligation au cours de l’année écoulée, et le numérique a cessé d’être un «mot à la mode» un peu flou pour devenir une réalité. Jusqu’ici, les habitants interrogés sont assez satisfaits des progrès du numérique dans les administrations communales suisses (70 points sur 100), mais les réponses montrent clairement qu’ils en attendent encore bien davantage à l’avenir. Seulement 12% des personnes interrogées considèrent que le niveau actuel est suffisant: plus le groupe de la population est jeune, plus ses attentes sont grandes.

D’autres étapes de numérisation sont principalement souhaitées dans le domaine des guichets en ligne (39%), où l’obtention de prestations devrait être autant que possible déconnectée des heures d’ouverture. Car le télétravail a démontré qu’il était possible de faire beaucoup de choses sans contacts personnels ou physiques.

Un deuxième groupe de souhaits (18%) vise à regrouper sur un canal unique, par exemple une application, toutes les communications entre la commune et la population (manifestations, événements, factures, mais aussi questions posées par les citoyens à l’administration).

Mario Bazzani
Traduction: cotext
Chargé de sondage, Transferplus

Informations:

Le sondage a été mené en ligne du 23 avril au 6 mai 2021 auprès de 1616 personnes par l’institut de sondage Transferplus. Le sondage a été mandaté par l’Association «Myni Gmeind» en partenariat avec la Poste Suisse.